Je suis bien dans l’univers de la moto

C’est un monde qui n’est certainement pas ouvert à tout le monde. La moto demande une certaine conviction à vivre sa vie avec la vitesse que l’on veut. Oui, c’est un peu compliqué, mais il n’est pas rare que les bandes de motards ne s’amusent pas.

Toujours la folie avec les motards

Si on veut adopter une moto, il faut avoir du style, dont le style vestimentaire très affirmé, avec du cuir, une botte de motard, le bandeau, la barbe, le tatouage, le piercing, le gothique en quelque sorte. Alors, il est impensable que monsieur l’intello avec ses lunettes de loupe, son nez enrhumé tout le temps, sa taille de guêpe, peut entrer dans une bande de rebelles de motards. Quand on a une moto, soyons tout de même ouvert et se renseigner sur l’univers de la moto pour être bien dans les tripes d’un motard.

Le plaisir de rouler

Voilà un biker, qui n’a pas de pause, mais se lance à l’exploit de la route, sans faire pied à terre. Le biker est celui qui sait impressionner les gens, la société avec son look, sa façon de parler, etc., mais au fond de lui, c’est une personne qui aime partager la vie avec d’autres. Ce qui est passionnant et rigolo dans la bande de motards, est que tout le monde a un surnom, par exemple « Rafaël dit œil d’argent ». Quand on est biker, on n’est pas obligé d’être un con et d’agir comme si on est la seule personne qui emprunte la route, car déjà, avec le bruit du moteur, il y en a qui ne le supporte pas. Le motard aime entretenir sa moto, et il la traite comme un vrai bijou, donc il va sélectionner les accessoires, et même le genre de flymers à mettre sur sa moto.

La moto peut offrir un monde fascinant pour tout le monde, même si c’est un univers qui reste un peu renfermé.

vintage

Revenir en haut de page