Pas de panique, votre voiture est à la fourrière

Si la voiture est à la fourrière, c’est que son conducteur a enfreint les règles. Il est possible que ce soit un agent de la fourrière qui a pris l’initiative de remorquer votre voiture, parce qu’elle gênait la circulation, ou parce qu’elle est mal garée, et dans plusieurs cas, elle s’est trouvée dans un stationnement interdit.

Qui peut saisir votre voiture à la fourrière ?

Dans le cas où ce sont les agents de police qui ont demandé à la fourrière de chercher votre voiture, c’est parce que vous n’êtes pas en règle du côté visite technique, ou carrément vous avez violé les codes de la route. Une fois prévenus de cette action, vous devez agir dans le plus bref délai. Si vous étiez là lors de l’intervention, vous devriez payer l’amende et préparer les paperasses de récupération de votre voiture qui peut être le jour-même ou le lendemain.

Les démarches pour récupérer une voiture à Toulouse

Cherchez le téléphone pour appeler la fourriere de Toulouse et notez toutes les informations utiles pour établir la démarche de récupération de la voiture. Retenez les informations de celui qui a fait la saisie, demandez la raison pour que votre véhicule soit à la fourrière, l’adresse de l’agence de fourrière, ses heures d’ouvertures, et si c’est possible de connaître le montant de la facture à payer, ce serait utile. Payez votre amende auprès du commissariat, et puis la journée de garde pour 29 euros par jour, le coup de l’enlèvement pour environ 150 euros. Sachez que si vous étiez sur le lieu et que vous refusez la fourrière, vous payerez une amende de plus de 3 000 euros et un risque d’emprisonnement.

La loi R325-12 du code de la route stipule bien que si vos roues n’ont pas toutes quitté le sol lors du remorquage, vous pouvez arrêter l’action en montrant le reçu de la contravention. En ce moment, ce payement peut se traiter en ligne. Dans le cas où un sabot a été posé pour immobiliser la voiture, il va falloir payer 8 euros pour l’enlever.

vintage

Revenir en haut de page